RETOUR DES JEUX OLYMPIQUES

  • GAM
  • GAF
  • TR

Ce mardi 27 juillet, à Tokyo, l’équipe de France féminine de gymnastique artistique a terminé 6e du concours olympique. Soit, comme à Athènes en 2004 avec Émile Le Pennec, la meilleure performance obtenue par équipe lors d’une édition des Jeux modernes, c’était à Athènes en 2004.

Ce dimanche 1er août, Mélanie De Jesus Dos Santos (Pôle de St Etienne / Association Kreyol Gym) prend la 6e place de la finale des barres asymétriques à Tokyo et devient la 5e finaliste féminine française par agrès de l'histoire des Jeux olympiques modernes.

Ce lundi 2 août à Tokyo, Samir Ait Said  termine à la 4e place de la finale relevée des anneaux, malgré une blessure au biceps. Il devient le gymnaste français le mieux classé à cet agrès dans l'histoire des Jeux modernes.

Ce vendredi 30 juillet marquait le début des épreuves olympiques de trampoline à Tokyo. La représentante française Léa Labrousse (Pôle d’Antibes / Levallois SC TSA) a malheureusement chuté. Elle termine 12e, soit tout de même la meilleure performance olympique française en trampoline féminin.

Après Léa Labrousse hier en trampoline féminin, c’était au tour d'Allan Morante (Pôle INSEP / La Dionysienne Saint-Denis) de s’élancer pour ses premiers Jeux olympiques. Malheureusement, le scénario catastrophe de la veille se répète pour notre représentant masculin qui est contraint de stopper son premier exercice après la 4e touche. Déstabilisé, il chute également lors de son deuxième passage. Il termine 16e.